Mem 800  

A chaque instant, il m'est demandé
d'être ce que je suis
avec pour musique, pour tunique, unique le verbe,
la parole, juste, vraie, essentielle.
Mettre en voix toute cette forêt de symboles.
Aller à l'essentiel, en énergie, en harmonie.
Mettre l'énergie en harmonie,
transformer l'harmonie en énergie.
Laisser le simple advenir,
laisser la femme enfanter du simple.

Et si ce nouveau prophète que le monde attend,
et si cet être de Lumière
n'était autre que la vérité du verbe être…
la vérité lumineuse du verbe incarné
qui n'est autre que "je suis"
dans le cœur de chaque être.

Besoin de silence,
celui-là si près de la parole vraie.
Besoin de paroles vraies,
celles-là si proches du silence.

   
    PHÉ final   SIb    
   

Je suis grosse de chanson…
grosse je suis de la chanson du soleil
au sein de mon propre univers.
Je suis ce que j'écris,
je suis ce que je crie
sur la plage blanche de neige et de grève…
du silence.

   
               
               
      Cliquez