ODILE
BRUCKERT
700
Illustration Noun

Noun final - La

Larmes… nuages dont l'arme est pluie de joie.
Les larmes sont l'arme de tous les mystiques.

Tant de larmes en attente de vraies armes de paix,
tant d'épées qui ne savent trancher pour la paix.

Délices de l'abandon à la loi infinie
du pauvre et du simple.

Voir chaque chose, chaque être,
chaque événement par transparence,
c'est voir le réel.

J'aime à ne rien savoir, j'aime à ne rien avoir,
ne rien savoir, simplement connaître,
ne rien avoir, simplement être.
Terrassée je suis par tant de beauté.

Je prie pour que la poésie fasse advenir la paix
et triompher l'innocence de l'amour vrai.

Toujours se souvenir
qu'il n'y a pas d'urgence à l'amour,
toujours se souvenir
qu'il n'y a jamais d'urgence à la guérison
… par l'amour.

La finalité n'est pas de posséder mais d’aimer.

Le silence est une arme puissante de Paix.